De quoi on parle au fait ? Les différentes facettes de l’expérience Anarchy.

Une histoire

Anarchy est une fiction, celle d’une France parallèle dont le chemin s’écarte définitivement de la réalité le 30 octobre 2014, lorsque François Hollande annonce la sortie de la France de l’euro. C’est cette situation initiale qui définit le cadre fictionnel dans lequel l’univers d’Anarchy va se dérouler pendant 6 semaines, jusqu’au 18 décembre 2014.

Une expérience transmédia

Anarchy est une expérience transmédia dans la mesure où plusieurs médias et supports sont mobilisés de manière complémentaires pour produire et rendre compte de l’univers. Transmédia également par l’aspect fortement participatif de l’expérience, avec le pari réussi que les internautes prennent en main la fiction (l’arche narrative) et la narration (la production des contenus). Les participants, qui sont à la fois joueurs et auteurs de l’histoire, sont placés au centre de l’expérience.

Produite par TelFrance Serie et par Les Nouvelles Écritures de France Télévisions, Anarchy est une expérience transmédia à plus d’un titre. Elle invoque tout d’abord plusieurs médias de diffusion : série télévisée, site web et application smartphone dédiés, radio, presse, mobilisés pour enrichir l’univers narratif d’Anarchy de manière complémentaire (Bourdaa, 2014 ; Jenkins, 2006). Le cœur de l’expérience est par ailleurs conçu pour être entièrement participatif et contributif, la fiction et les contenus étant co-produits par les internautes au travers du site web. Selon la définition que donne Eric Viennot au transmédia (Aïm , 2013), le participant est ici placé au centre de l’expérience, puisque celle-ci évolue au fil des actions des participants.

Les acteurs

Les acteurs du monde d’Anarchy sont nombreux et de différentes natures. Certains font partie intégrante de la fiction, d’autres produisent la fiction en tant qu’auteurs.

La Rédaction

L’équipe de la Rédaction est composée d’une douzaine de journalistes, scénaristes et community manager. Elle a pris ses quartiers au 6ème étage d’un batiment de l’école ESPCI, dans une newsroom improvisée et à l’agencement pour le moins étrange pour un projet de cette nature.

La Rédaction est le cœur d’Anarchy, c’est elle qui produit l’Actualité, qui agence le monde parallèle d’Anarchy, qui prend certaines décisions narratives, etc. C’est également la Rédaction qui sélectionne certains contenus produits par les joueurs, avec des conséquences certaines pour l’orientation de la fiction. La Rédaction a eu un mois pour établir des protocoles, des chartes, une boite-à-outils, etc.

Les « auteurs »

Les auteurs, aussi appelés « joueurs » ou encore « auteurs-joueurs », sont ces internautes qui ont joué le jeu d’Anarchy, à savoir participé à l’élaboration de l’univers en contribuant de différentes manières (ci-dessous).

Un jeu

Anarchy est un jeu. Les différents éléments du site, l’Actu, les Héros et Vos personnages sont autant de points d’entrée dans le jeu. Les joueurs doivent alimenter la fiction par des contributions de contenus originaux, participant ainsi à l’enrichissement de l’univers Anarchy et à l’orientation de sa narration.

Appels à témoignage

La Rédaction lance plusieurs fois par jour des appels à témoignage relatifs à l’Actu en cours. Ces appels sont lancés à la fois au cœur des articles ou dans le flux live (figure ci-contre). Les joueurs sont invités à rédiger des courtes contributions ou encore à envoyer images, vidéos ou toute ressource en ligne, modérées puis et publiées dans le flux Live.

Cette modération a priori effectuée par la Rédaction consiste à sélectionner les contributions les plus pertinentes pour les publier dans le flux. Certaines contributions sont également recyclées et intégrées dans les articles de la Rédaction, participant ainsi pleinement à la production fictionnelle de l’univers.

Toute contribution sélectionnée et publiée dans le flux fait l’objet d’une rétribution en points, ainsi que les utilisations dans les articles de la Rédaction.

Cadavre exquis

Six Héros créés par la Rédaction sont à la Une du site Anarchy. Un nouveau défi est lancé quotidiennement pour écrire la suite de l’histoire de chacun des personnages selon des contraintes narratives ou littéraires précises.

Les contributions sont soumis aux votes des internautes, et la Rédaction sélectionne et publie la meilleure contribution de chaque personnage.

Une sorte de cadavre exquis qui a inspiré plus d’un joueur, certains se spécialisant dans l’exercice. La qualité des contributions a parfois surpassé toutes les attentes de la Rédaction.

Défi de cadavre exquis lancé sur le personnage Nour

Vos personnages

Tout internaute inscrit peut devenir l’auteur de un jusqu’à huit personnages qu’il peut faire évoluer de manière extrêment libre dans l’univers d’Anarchy. Au final, ce sont plus de 1 200 personnages qui ont ainsi été créés, générant 11 280 contributions littéraires, soit l’équivalent d’un roman de 200 pages par jour.

A vrai dire, les histoires croisées de ces personnages ont fini par constituer la partie la plus interactive et la plus créative de l’expérience, jusqu’à représenter le cœur de l’univers Anarchy. L’Actualité qui régit la trame narrative globale s’est fait de plus en plus l’écho de l’histoire des personnages, inversant ainsi progressivement l’ascendance d’une trame sur l’autre.

Les contributions de personnages consistent en des textes littéraires narrant les événements d’un personnage. Un texte de personnage peut mentionner un autre personnage, à condition que les auteurs soient préalablement associés ensemble. L’association permet donc potentiellement d’échanger et de collaborer à l’histoire des autres personnages.

C’est ce corpus de contributions de personnages qui nous a particulièrement intéressé, et qui constitue la majeure partie de notre étude, tant sur le plan statistique que sur le plan qualitatif.